<menuitem id="iek2u"><legend id="iek2u"><tt id="iek2u"></tt></legend></menuitem>
      <nav id="iek2u"></nav>

      <menuitem id="iek2u"><em id="iek2u"></em></menuitem>

        <source id="iek2u"></source>

        <video id="iek2u"></video>

      1. <nav id="iek2u"><strike id="iek2u"></strike></nav>
      2. Supports vierges ou réinscriptibles DVD 12 et 8 cm

        DVD+RW et DVD-RW Ø 12 cm & Ø 8 cm

         

         

        Il s'agit de la version "réinscriptible" des DVD±R et a comme eux une capacité de 4,7 Go dans le diamètre Ø 12 cm et de 1,47 Go en diamètre Ø 8 cm. Sa structure est quasiment identique à celle des DVD±R, à la différence près que la couche réversible n'est pas constituée de dye chimio-organique, mais d'un alliage germanium/antimoine/tellure qui change de phase, sous l'effet d'u faisceau laser, de cristallin en amorphe et vice-versa.

        'application sur les disques de ces métaux par métallisation successive sous vide entraîne une augmentation radicale de la complexité et du montant d'investissement des lignes de fabrication des DVD-RW par rapport au niveau nécessaire pour la fabrication des DVD±R, et donc un prix de vente des produits beaucoup plus élevé.

        Le formatage et la réécriture des DVD-RW peuvent être effectués environ 1.000 fois avant que la réversibilité des disques ne chute sensiblement.

        Le principal concurrent des DVD-RW sont les DVD+RW (même bataille technologique qu'entre DVD-R et DVD+R) mais la plupart des lecteurs et graveurs acceptent les 2 formats.

        Techniquement, le DVD réinscriptible double couche a été mis au point et validé, mais (jamais produit de façon industrielle et ni mis sur le marché, faute de débouchés solides face à la concurrence croissante des BD (Blu-Ray).

         

        Demande de prix ? Contactez-nous :

        Ce site contient des cookies

        日韩精品无码一区二区视频